Jeudi 29 Juillet

ÊTRE OU NE PAS ÊTRE

Halle de Mantenay

18H00

de Luca Franceschi

21H00

Compagnia dell’improvviso (Bruxelles)

Texte et jeu : Luca Franceschi

Décors : Stefano Perocco

Costumes : Rosalba Magini et Süan Czepczynski

Création lumières : Loredana Oddone

Compagnia dell’improvviso (Bruxelles)

15 / 12 / 5 €

Un comédien décide de réaliser le rêve de sa vie, rassembler en une seule écriture une dizaine de monologues des plus grands héros de l’oeuvre Shakespearienne : Hamlet, Richard III, Othello, Macbeth… Il cherche pour se faire un personnage qui puisse être à la hauteur de son projet. Il trouvera en lui un complice précieux qui réussira à le fasciner par son enthousiasme, son ironie, sa sympathie et son humour.

Luca Franceschi joue à merveille un jeu schizophrénique... une vraie prouesse théâtrale, seul sur scène, il ne cesse de faire un va-et-vient époustouflant entre un personnage espiègle, amoureux de l’œuvre de Shakespeare et un comédien instable qui se demande s’il doit être ou « ne pas être ». 

LES PIEDS TANQUÉS

Ferme du Sougey

21H00

Quand les mémoires s’entrechoquent…

Comédie dramatique

Plus de 400 représentations en France !

Artscénium Théâtre (83)

Texte et mise en scène : Philippe Chuyen

Avec : Mourad Tahar Boussatha, Philippe Chuyen,

Gérard Dubouche et Thierry Paul

Lumière : Nolven Badeau, Costumes : Corinne Ruiz,

Décor : Christophe Brot, Régie : Claire-Alexandra Julien

Coproductions : Bibliothèque de Théâtre A. Gatti - La Seyne

Espace Comedia Toulon

Soutiens : Département du Var, Région sud, Spédidam, Adami 

15 / 12 / 5 €

En Provence, sur un terrain de boules, quatre joueurs s’affrontent : Zé, le pied-noir; Yaya, le Français né de parents algériens ; Loule, le Provençal « de souche » ; et Monsieur Blanc, le Parisien fraîchement arrivé dans la région. On pourrait croire à une simple partie de pétanque entre amis mais ce sont toutes les souffrances de la guerre d’Algérie et les questions d’identité qui nous sautent soudain à la figure. Au gré des boules pointées ou tirées, le passé ressurgit et on découvre les blessures secrètes de chacun, leur lien filial et intime avec cette guerre : ils s’opposent, se liguent, livrent chacun leur vérité mais tous ont à coeur de finir le jeu sur ce terrain qui les rassemble et les unit. Une pièce en 13 points où les mémoires s’entrechoquent, une comédie dramatique sur l’identité et le vivre ensemble.

Prix Tournesol « Centenaire Jean Vilar » Avignon off 2012, Prix du meilleur comédien Festival d’Anjou 2016. « Coup de coeur » France 3.